Ciné Club movies in 2015

Ciné Club movies in 2015

In a better world- 18/5/2015

He lives of two Danish families cross each other, and an extraordinary but risky friendship comes into bud. But loneliness, frailty and sorrow lie in wait.

Director: Susanne Bier
Writers: Anders Thomas Jensen (screenplay), Susanne Bier (story), 2 more credits »
Stars: Mikael Persbrandt, Trine Dyrholm, Markus Rygaard | See full cast and crew »

download

Eat drink man woman- 13/4/2015

Master Chef Chu (Sihung Lung) is semi-retired and lives at home with his three unmarried daughters, Jia-Jen (Kuei-Mei Yang), a religious chemistry teacher; Jia-Chien (Chien-Lien Wu), an airline executive; and Jia-Ning (Yu-wen Wang), an employee at a fast-food joint. Life at the family’s house revolves heavily around preparing and eating an elaborate dinner every Sunday. The stability of these meals gives them all strength as they deal with new romantic relationships and disappointments.

11146594_869006763145831_1676027400913441313_n

The best offer-9/3/2015

In the world of high-end art auctions and antiques, Virgil Oldman is an elderly and esteemed but eccentric genius art-expert, known and appreciated by the world. Oldman is hired by a solitary young heiress, Claire Ibbetson, to auction off the large collection of art and antiques left to her by her parents. For some reason, Claire always refuses to be seen in person. Robert aids Oldman in restoring and reassembling some odd mechanical parts he finds amongst Claire’s belongings, while also giving him advice on how to befriend her and deal with his feelings towards her. Also a friend of Oldman, Billy Whistler helps him to acquire a secret private collection of master paintings

11025170_847800245266483_3549554654746037316_n

Parle avec elle-8/1/2015

Benigno, un jeune infirmier, et Marco, un écrivain d’une quarantaine d’années, se rendent, chacun de son côté, à un spectacle de Pina Bausch, Café Müller. Ils sont assis l’un à côté de l’autre. La pièce est si émouvante que Marco éclate en sanglots. Apercevant les larmes de son voisin, Benigno aimerait lui faire part de son émotion, mais il n’ose pas. Quelques mois plus tard, les deux hommes se retrouvent dans d’autres circonstances, à la clinique El Bosque, où travaille Benigno. Lydia, la petite amie de Marco, torero professionnel, est plongée dans un profond coma suite à un accident survenu lors d’une corrida. Benigno, quant à lui, est au chevet d’Alicia, une jeune danseuse également dans le coma. Lorsque Marco passe à côté de la chambre d’Alicia, Benigno, sans hésiter, s’approche de lui. C’est le début d’une grande amitié quelque peu mouvementée.

10917350_826140330765808_7294377441924306740_n

Every Ciné Club was followed by an interesting discussion thank to Mrs Rima Haddad.

IMG_0843

Advertisements

“ Fête de la musique- Zouk Mikaël, 2015”/ « Meilleure photo pour Zouk Mikaël »

Vendredi 19 juin 2015, la Maison des Jeunes et de la culture- Zouk Mikaël, en collaboration avec l’Institut Français- Jounié, a célébré la Fête de la musique au jardin public en présence du Président  de la Fédération des Municipalités du Keserwen-Ftouh Maître Nohad Naufal. Plus de 400 personnes ont assisté à cette soirée pendant laquelle l’art et la musique ont été célébrés.

10360954_10155714060445344_5247921371291188043_n

La soirée a démarré avec une exposition de photos prises par des participants à l’événement « Meilleure photo pour Zouk Mikaël » suivie de l’annonce des 3 gagnants (1er prix : Reine Farah, 2ème prix : Fadi Bteich, 3ème prix : Maria Rita Yaacoub) qui ont reçu des lots de valeurs offerts par la municipalité de Zouk Mikaël et Nikon School.

Ensuite, un duo de jeunes étudiantes Romy & Elsy a lancé la fête de la musique, suivi de Trio Jazz. La dernière prestation de « The Habibees » a enflammé la scène pendant 2 heures de temps.

Petits et grands ont dansé et chanté de plein cœur dans une ambiance de joie et de jubilation.

21004_847792775295840_5066424060387848863_n

La MJC de Zouk Mikael en Jordanie: une initiative municipale exemplaire dans le monde arabe

En tant qu’initiative municipale exemplaire dans le monde arabe pour sa contribution au développement humain en milieu urbain, la Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikael a participé au forum libano-jordanien de la société civile parrainé par le réseau Euro-Med de la fondation Anna Lindh.
Le forum a rassemblé 40 organisations non gouvernementales et de la société civile au Dead Sea Spa Hotel (Jordanie) sous le titre de «DAWRAK – Citoyens pour le dialogue” et a été organisé par l’Institut Royal d’Etudes Interconfessionnelles en Jordanie, en collaboration avec la Commission Nationale Libanaise pour l’ UNESCO.
Visant à renforcer la société civile envers une citoyenneté plus active et engagée, le forum encourage le partage d’expériences, l’initiation aux échanges et la collaboration entre les ONG libanaises et jordaniennes, sous le patronage de l’Union européenne dans le cadre des activités Euro-Med.
Les conférenciers principaux tels Imma Roca Cortes, chef de la Section de l’information, de la politique et de la presse à la délégation de l’UE en Jordanie, le Docteur Nabila Hamza, présidente de la Foundation for the Future, Marc Jessel, le Directeur Pays du British Council, Sylvia de Fonti du Theatro Valle Occupato et d’autres experts européens de développement ont partagé idées, concepts et possibilités de financement.
La MJC a été accueillie pour un témoignage sur son initiative réussie et innovante de développement humain au niveau municipal. La directrice Eliane Fersan a souligné le rôle de la MJC dans la promotion de l’engagement des jeunes dans le travail municipal en tant que citoyens actifs, ainsi que le bénévolat et l’élaboration de politiques orientées vers les jeunes au niveau du gouvernement local en plus du soutien de l’industrie créative locale. Un leader dans le développement humain en milieu urbain, Zouk Mikael a reçu un certificat d’excellence pour ses efforts et initiatives de la part de l’organisation internationale Metropolis et Cités et Gouvernements Locaus Unis (CGLU), une organisation affiliée à l’ONU, dans le cadre de la compétition internationale de Guangzhou pour l’innovation dans le développement urbain en Novembre dernier.

                                    NGO-Forum-Jordan-Group-Photo

L’exposition du peintre Emile Azar au Foyer de l’Artisan

La Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikaël reçut l’exposition du peintre Emile Azar  le 18 décembre 2012 au Foyer de l’Artisan sous le patronage du Maire de la ville Me Nouhad Naufal. Assistèrent au vernissage S.E. Mme la députée Gilberte Zwein, Sheikh Clovis El Khazen, les membres du conseil municipal, ainsi que le grand public de l’art et de la société civile.

IMG_5564

Emile Azar transmet un sentiment de “joie de vivre” à travers ses peintures à l’acrylique. Ses œuvres sont radieuses et rêveuses, et représentent un monde où les humains ne sont pas des êtres isolés, mais font partie intégrante de leur environnement. Les femmes et les hommes représentés de manière simplifiée sont souvent reliés physiquement et entrelacés avec la plus grande, structure décorative qui les entoure. Grâce à cette structure picturale, Azar transmet un lien indissoluble entre les mondes interne et externe de l’être humain. Azar reste loin des figures géométriques ou angles, il utilise une palette complète, souvent non mélangée, soulignant la lumière et les couleurs vives qui font ressortir un motif kaléidoscopic à la fois frais et intrigant. D’une grande famille Libanaise du Kesrouan, Azar a étudié l’architecture d’intérieur et l’architecture à Paris et a poursuivi de nombreux autres cours d’études, y compris les affaires, la médecine, l’archéologie, mais les peintures sont restées son occupation favorite depuis l’enfance.

 Mr Emile Azar

Une fois de plus Zouk Mikael en route vers la gloire

Une fois de plus, le Liban est représenté par la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de la ville de Zouk Mikaël, lors de la finale du Prix international de Guangzhou pour l’innovation urbaine en Chine, organisée en collaboration avec Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), une Organisation affiliée aux Nations Unies et l’Association mondiale des grandes métropoles (Metropolis) entre les 14 et 17 Novembre 2012 dans la capitale de Guangdong, une des provinces chinoises les plus développées économiquement et technologiquement, Guangzhou au sud de la Chine.

Les deux seules villes arabes qui ont réussi à se faire sélectionner pour la finale sont les villes de Dubaï, Emirats Arabes Unis et de Zouk Mikael, Liban, représentée par directrice de la MJC Eliane Fersan, et Crystel El Chayeb et Ziad Nassif de Lebanon Development Union, partenaire essentiel de la MJC. Le concours a reçu plus de 255 initiatives de la part de 153 villes de 56 pays et provinces. L’initiative méritante de Zouk Mikael intitulée «la Maison ds Jeunes et de la Culture, pour construire de meilleures communautés» vise à créer des politiques de jeunesse jetant des ponts entre le gouvernement local et les jeunes de la ville et comprend le renforcement des capacités des jeunes et créer des opportunités dans les domaines de la culture, de l’emploi, du networking et de l’industrie créative. Reconnue comme le cœur battant du Kesserwan, la Maison des Jeunes et de la Culture est une plate-forme pour le dialogue des cultures puisqu’elle a accueilli plus de 600 artistes venus du monde entier, et a produit des événements culturels de différentes disciplines en collaboration avec 50 ambassades et organisations internationales. L’initiative est également valable pour son rôle de premier plan dans le lancement des partenariats public-privé et la participation de la population locale et de la société civile dans un mouvement de développement durable qui ne cesse de croître.

Le Prix de Guangzhou vise à récompenser les innovations pour améliorer les environnements socio-économiques dans les villes et les régions, promouvoir le développement durable, et donc faire progresser le niveau de vie de leurs citoyens. Présenté tous les deux ans, le prix ambitionne d’encourager et de reconnaître des pratiques et des projets innovateurs remarquables dans le secteur public.

Atteindre la finale est un exploit en soi pour Zouk Mikael qui est une fois de plus sur la route vers la gloire avec les villes les plus riches et les plus avancées au monde tel Vienne, Séoul, le Cap, Vancouver, Mexico, Buenos Aires, Sao Paolo, Cincinnati, Tehran et Düsseldorf.

إذاعة “صوت لبنان” – برنامج “نقطة على الحرف” الحلقة 1074: عالـميّةٌ جديدةٌ لـــلُبنان من محليّة زوق مكايل

L’Orient le Jour

 

 

 

Le cinéma danois de la jeunesse à Zouk Mikael

La Maison de la Jeunesse et de la Culture (MJC) de Zouk Mikael a projeté une série de films pour enfants et jeunes doublés en arabe à travers «Le cinéma danois de la jeunesse sur la route – Liban 2012» du 30 Octobre au 2 Novembre, évènement organisé par l’ambassade du Danemark au Liban en collaboration avec l’Institut du Film Danois et l’Institut Danois de Damas.

Organisé pour la première fois au Liban, cet évènement vise à introduire la culture danoise aux enfants et à la jeunesse libanaise à travers des projections et des débats avec le public. Les films tournent autour de thèmes sociaux et éducatifs qui sont pertinentes pour des enfants et des jeunes et directement liées à leur vie quotidienne, leurs problèmes et leurs aspirations.

Ces films danois ciblent enfants et jeunes de 6 jusqu’à 18 ans et incluent des animations, des dramatiques, de longs et courts métrages.

Plus de 500 enfants et jeunes des écoles du Kesrouan ont pris part à cette manifestation organisée à Zouk Mikael et ont mené des discussions animées et intéressantes avec les représentants de l’ambassade du Danemark.

 

Atelier sur «La participation des femmes aux affaires publiques»

Le Rassemblement Démocratique des Femmes, en collaboration avec la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) à Zouk Mikael, a organisé un cours de formation sur «La participation des femmes aux affaires publiques» pendant deux jours.

Un groupe de femmes activistes du Kesrouan et ses environs, plusieurs représentantes du secteur dans les partis politiques libanais et des femmes membres des conseils municipaux et des municipalités, des femmes juristes et des femmes dans les médias ont assisté à l’atelier. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du «Programme des Droits des Femmes», qui vise à permettre aux femmes de participer à l’élaboration des politiques et des dialogues nationaux et être activement présentes dans les partis libanais. Les faits indiquent que les femmes libanaises sont encore systématiquement exclues de la participation dans les processus de prise de décision, même si elles ont participé activement et avec une haute responsabilité dans tous les soulèvements du monde arabe, y compris le Liban.

L’atelier comprenait quatre conférences. Caroline Succar a lancé les discussions sur la participation politique des femmes dans les traités internationaux ainsi que sur la question des quotas pour les femmes. Carmel Mhanna a discuté des réformes électorales.

La séance de clôture a été organisée avec Kholoud Ashram qui a soulevé la question des obstacles que rencontrent les femmes pour participer à la vie politique. En plus des conférences, un certain nombre de femmes ont partagé leurs expériences dans le domaine des affaires publiques, ce qui a donné aux femmes le sentiment d’être en mesure d’accéder et de parvenir à une participation en dépit de tous les obstacles.