Carnaval de Nice, à Zouk Mikaël

Carnaval de Nice, à Zouk Mikaël

Les membres et amis du club “Les Amis de la Suisse” ainsi que ceux de la Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikaël  et l’Institut Français de Jounieh se sont retrouvés le 24 février dans la très belle salle de ciné club de la MJC.

 

carnaval de nice

 

Pour nous plonger dans l’histoire multiséculaire du carnaval de Nice, Jean-Paul Fargier s’inspire de l’édition 2004 et son Roi de la clonerie. De batailles de fleurs en lancers de confettis, le film nous montre les rites réapparaître à l’identique chaque année, et clone donc à son tour cet éternel retour du même parcouru cependant d’un bon nombre d’erreurs et d’incongruités. Le carnaval de Nice, ses clones et ses mutants retrace ainsi les annales de ce père de tous les carnavals.

Une soupe à la farine, des crêpes et des beignets appelés « pieds de la chèvre », du fromage et du vin furent servis après le film !

DSC00862

DSC00883

DSC00896

Advertisements

Le Duo Fischer & Hallikmaa à Zouk Mikaël

Sous le patronage de l’ambassade suisse au Liban, la pianiste estonienne Anne Hallikmaa et le trompettiste suisse Marcel Fischer ont donné quatre magnifiques concerts au Liban dans une tournée en juillet 2012, clôturée à l’église de Saint Doumit de Zouk Mikaël le samedi 21 juillet.

Organisé par le club “Les Amis de la Suisse” en collaboration avec la Maison des Jeunes et de la Culture de Zouk Mikaël, le concert reçu un auditoire composé de nombreux amis de la musique, de mélomanes et de touristes était venu applaudir les deux artistes.

Première trompette à l’Orchestre Symphonique de Bâle, Marcel Fischer était déjà venu au Liban il y a de nombreuses années pour une série de concerts. Il était cette fois accompagné par la jeune Anne Hallikmaa, qui se perfectionne en piano à la Haute Ecole de Musique de Bâle.

Les pièces choisies de Guy Ropartz, Guillaume Balay, Arthur Honegger, Paolo Longinotti, Pierre Tchaikowsky et Herman Bellstedt  nous ont permis de découvrir, par leur difficulté d’exécution,  le degré de virtuosité de ce trompettiste à la très solide carrière artistique. Les notes aigües qui sont sorties de son instrument resteront longtemps encore dans nos cœurs, tant il y avait de ferveur et d’amour dans sa façon de jouer! Les pièces en duo ont alterné avec des solos au piano de Debussy, Schumann et Chopin, et il est sûr que la jeune pianiste est promise à un brillant avenir!

Après cette superbe prestation, les musiciens ont retrouvé leur public conquis devant l’église pour un cocktail « cheese & wine », avec du fromage fabriqué sur l’alpage suisse par le couple Verena et Georges Khalil.

Un grand moment musical qui restera dans la mémoire de tous les participants!

Soirée carnaval du club ”Les Amis de la Suisse” à Zouk Mikaël

Soirée carnaval du club ”les Amis de la Suisse” à Zouk Mikaël

 Bravant le froid et les intempéries, les membres et amis du club “Les Amis de la Suisse” ainsi que ceux de la Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikaël se sont retrouvés le 25 février dans la très belle salle de ciné club de la MJC pour assister d’abord à la projection du film “Orfeu Negro”, le chef d’œuvre de Marcel Camus, qui nous a transportés dans l’ambiance magique du célébrissime carnaval de Rio de Janeiro. Ce film de 1959, Palme d’Or au Festival du film de Cannes la même année, revisite le mythe d’Orphée et d’Eurydice en le transposant de Thrace à Rio pendant le Carnaval.

Suivit un intermède musical avec deux guitaristes allemandes, Susanne Hilker et Katrin Simon, en tournée au Liban à l’invitation du Kulturzentrum, qui reprirent avec beaucoup de bonheur certaines mélodies du film et notamment les fameux Carnaval da Manha e Felicidade, ces compositions de Antonio Carlo Jobim et Luiz Bonfa qui sont devenues des standards de la bossa nova et du jazz.

Un souper convivial réunit ensuite tous les participants dans la médiathèque de la MJC, où furent servies des spécialités culinaires suisses préparées généralement pendant la période du carnaval, à savoir la soupe à la farine à la mode de Bâle, ainsi que des beignets appelés “pieds de chèvre”. Et puisque la soupe eut ce soir-là autant de succès et particulièrement auprès du public libanais, en voici la recette:

Soupe bâloise à la farine:

Mise en place et préparation: env. 1 1/2 h

Pour env. 8 dl

5 c. à soupe de farine rôtir et bien faire dorer en remuant dans une grande casserole sur feu moyen. Baisser le feu, laisser tiédir la farine sur une assiette
50 g de beurre chauffer dans la même casserole
1 oignon, en fines rondelles faire suer env. 3 min, remettre la farine
1 litre de bouillon de bœuf mouiller, porter à ébullition en remuant au fouet, baisser le feu, laisser cuire doucement env. 1 heure en remuant de temps en temps
100 g de fromage (p.ex. gruyère) râper
Présentation: répartir la soupe dans des assiettes préchauffées, parsemer de fromage ou le servir à part.Suggestion: préparer la soupe sans oignons, décorer avec des anneaux d’oignons rôtis avant de servir.

et bon appétit!