Ciné Club “On the Rails”

La Maison des Jeunes et de la Culture a projeté  le documentaire « Sur les Rails » le Lundi 29 mai 2015 en la présence de  Mme Zeina Haddad  et Dr Eugen Dabous de  l’ONG Train/Train.

L’idée de faire un film est née il y a quelques années approuvée par le président du syndicat des chemins de fer.

Elle partit de la gare centrale de Mar Mikhael pour faire un long trajet passant par chaque gare et chemin de fer sur le littoral et la montagne libanaise.

Un tour qui va nous faire découvrir des histoires cachées dans les coins des stations de trains et des rails dénudés.

Une nostalgie d’une histoire qui reprend vie avec les cheminots encore vivants et qui ont jadis travaillé dans les gares, les larmes aux yeux, espérant le retour du train un de ces jours ramenant avec lui la gloire industrielle et culturelle qu’il a laissée derrière lui.

11222117_909594235753750_5509411000033638987_n

 

Maison des Jeunes et de la Culture host the documentary film « On the rails » on Monday June 29th with the presence of Mrs Zeina Haddad the director, and Dr Eugen Dabous from Train/Train NGO.

The idea of the documentary started a couple of years ago with the syndicate of railways and its president.

It started off from the station of Mar Mikhael to include in its long journey every station and railways, on the coast and Lebanese mountains,

It is a journey to acquaint us with hidden stories in the hidden corners of the stations and the forgotten railways.

It is nostalgia that lives in the heart of the remaining employees who worked in the railways.

There is a glance of hope in their eyes that the train will come back one day and bring back industrial and cultural glory that had been left behind.

11039840_909595105753663_4407103712045492157_n 10406351_909594522420388_2384414307121769068_n 10985037_910896458956861_9674391395394524_n

Advertisements

Sous le patronage de l’Ambassadeur de Suisse au Liban, M. François Barras, La Maison des Jeunes et de la culture (MJC) – Zouk Mikael clôture l’exposition “Paysages : la Suisse et ses littératures “

La Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikael a clôturé le jeudi 1 juillet l’exposition “Paysages : la Suisse et ses littératures ” lors d’une cérémonie parrainé par l’ambassadeur de Suisse au Liban, M. François Barras, en la présence de l’attachée culturel à l’ambassade Bulgare Mme Yuliya Pirgozlieva, le Maire de Zouk Mikael Me Nouhad Naufal, et le Secrétaire général des écoles catholiques au Liban, Père Marwan Tabet, le supérieur de l’école des Apotres Jounieh Père Sami Bteich et la Secrétaire Générale de la Lebanon Development Union (LDU), Mme Crystel Chayeb, en la présence d’intellectuels, des médias et des Zoukiotes.

La rencontre fut inaugurée par la Directrice des programmes et des relations publiques à la MJC, Mlle Eliane Fersan, avec un mot de bienvenue. Mlle Fersan a exprimé l’importance des initiatives de coopérations culturelles entre les peuples, une initiative qui encourage l’ouverture et la communication entre eux. Elle a remercié la LDU pour les efforts déployés de ses membres afin d’assurer le financement de l’exposition. Elle a remercié de même M. Laurent Paratte, professeur Suisse, marié à une libanaise, pour ses efforts dans la conception et la mise en place de cette exposition pédagogique qui a accueilli plus de 1000 élèves des différentes régions du Liban durant les mois de Mai et Juin. Mlle Fersan a également souligné l’importance de l’initiative de la Bibliothèque Sonore Romande qui a fourni gratuitement de Suisse des livres-audio pour les personnes ayant une difficulté de lecture et ce avec la collaboration de la Maison des Jeunes et de la Culture et “Optique Waked” qui offre des examens de vision gratuits et leur fourni des rapports médicaux qui leur permettent d’avoir recours à ce service.
M. Laurent Paratte, quant à lui a passé en revue les phases préparatoires de cet événement culturel depuis qu’il a eu l’idée de prendre un congé sabbatique du Collège C.F.-Ramuz à Lausanne dans le Vaux, et organiser une manifestation culturelle à Zouk Mikael. Paratte a cité les diverses raisons qui l’ont poussées à choisir le pays des cèdres: il est le berceau de l’alphabet, il est aussi, selon les paroles du Pape Jean-Paul II, «le pays du message» et, enfin, c’est le pays natal de son épouse et sa famille. Il a également salué le rôle de l’ambassade de Suisse à Beyrouth pour l’appui du projet, ce qui a encouragé de nombreuses maisons d’édition et institutions publiques et privées à coopérer avec lui.


Lors de la cérémonie, Astrid Fisher, et les membres du Club Suisse au Liban, ainsi que des membres de la communauté Suisse au Liban, accompagnés des mélodies du luth et de la flûte de Kamal et Patrick Morcos, ont lu des poèmes dans les quatre langues officielles de la Suisse: l’allemand, l’italien, le romanche et le français.

La parole a été ensuite donnée au président de la Fédération des municipalités du Keserwan-Ftouh, et Maire de Zouk Mikael, Me Nouhad Naufal qui a mis en évidence le rôle pionnier de la Maison des jeunes et de la culture en invitant les jeunes à la lecture et à la culture. Il a de même souligné le travail assidu de l’équipe de cette maison culturelle, distincte dans son architecture et ses équipements, qui a organisé plus de 200 manifestations culturelles, nationales et internationales depuis son inauguration. Il a également remercié les ambassadeurs et personnalités présentes et a confirmé la disponibilité de la MJC et la municipalité de Zouk Mikael à coopérer avec leurs ambassades pour organiser des activités culturelles similaires afin de faire connaître aux Libanais les richesses des civilisations et d’ouvrir leur esprit à de nouveaux horizons.
M. Barras, ambassadeur de Suisse, a quant à lui signalé dans son discours l’importance de cette exposition en termes de rapprochement des cultures et de promotion de la Suisse, car cette exposition constitue pour certains une communication  et une connaissance du pays. Il a ajouté: «En dépit de la mondialisation aujourd’hui, l’émergence de plusieurs courants individualistes augmente, et la Suisse reste fière de sa diversité culturelle qu’elle protège, encourage et développe incessamment.”

Enfin, les invités ont visité l’exposition qui se tenait à la médiathèque de la MJC, où tout le monde a gouté le fromage du premier maître fromager libanais, M. George Khalil qui produit le fromage artisanal selon la tradition des Alpes suisses. En même temps, il y a eu la distribution des prix du quiz de l’exposition auquel ont participé les élèves des écoles qui ont visité l’exposition. Les élèves gagnants ont reçu des prix de valeur offerts par Swatch et Victorinox.

Signature du protocole de jumelage entre Zouk Mikael et Rueil-Malmaison et Inauguration de la « Maison des jeunes et de la culture »

Le samedi 18 avril 2009, le Conseil municipal de Zouk Mikael a accueilli une délégation de représentants de la commune Rueil-Malmaison, Département Hauts-de-Seine (France), présidée par M. Patrick Ollier, Député – Maire, ancien Vice-Président de l’Assemblée  Nationale, et actuellement Président de la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire.

Les deux villes qui ont développé des liens forts depuis plus d’une décennie, ont signé un protocole de jumelage avec une volonté de continuer à tisser des liens d’amitié entre les deux villes. La délégation, reçue par les membres du conseil municipal de Zouk Mikael, vient pour réaffirmer le lien des deux villes à travers différents programmes de coopération et d’entraide dans les divers domaines de la jeunesse, sport, culture, environnement et développement durable.

Située dans la région de l’Ile-de-France, Département des Hauts-de-Seine, Rueil-Malmaison est forte de 76500 habitants qui vivent dans un espace vivace où jeunes et grands se regroupent autour des diverses activités culturelles, sportives, et de l’environnement.

La visite des représentants de Rueil-Malmaison était motivée par la signature de ce protocole de jumelage et de l’inauguration de la « Maison des jeunes et de la Culture », lieu de rencontre de la jeunesse zoukiote. Les efforts déployés par la commune de Rueil-Malmaison ont certes enrichie notre maison de jeunes tout en équipant la bibliothèque et la médiathèque de plus de 4500 livres, de 10 ordinateurs et autres.

Samedi 18 avril 2009, est une journée qui active les liens de solidarité et enclenche la culture et le développement durable, ainsi la Municipalité de Zouk Mikael ne néglige aucune initiative qui génère la participation des jeunes dans la vie active de Zouk, de ce fait, elle s’accorde de promouvoir les droits de l’homme, la paix, la quiétude et l’amitié, une étoffe  tissée avec les soins des membres du Conseil Municipal qui ont voulu faire de la « Maison des jeunes et de la culture » un lieu de rencontre et de dialogue à tous les jeunes zoukiotes. Cette maison comprend une salle du « Patrimoine du Nawl », une exposition permanente de toiles tissées au nawl par les tisserands créateurs zoukiotes, une bibliothèque et un théâtre, un espace convivial pour la rencontre des jeunes.

L’inauguration a eu lieu sous le patronage et la présence du SEM Tammam Salam, Ministre de la Culture, et la présence de SEM Ziad Baroud, Ministre de l’Intérieur et des Municipalités. La cérémonie a débuté par un mot d’accueil prononcé par M. Antoine Salameh, Directeur du Centre Culturel municipal, suivi par les allocutions de Me Nouhad Naufal, Président du Conseil municipal de Zouk Mikaël qui a réaffirmé l’attachement de la municipalité à être prête à promouvoir toute aide dans le but d’un développement durable. M. Patrick Ollier, Député-Maire de Rueil-Malmaison a pour sa part insister sur l’importance de l’échange culturel entre les diverses cultures du monde.

Un film documentaire relatant l’histoire et l’héritage de Zouk Mikael, sa renaissance culturelle et urbaine, a été diffusé au public présent, et la cérémonie fut clôturée par la voix charmeuse de Joumana Medawar avec la Chanson de Zouk Mikaël, (parole d’Henri Zoghaib, et musique Joseph Khalifé).

A la fin, les invités ont visité la maison des jeunes et de la culture, et le Musée de Elias Abou Chabaké.