LDU et la MJC diplôment la quatrième classe du programme « Microsoft Unlimited Potential »

(Mercredi 14 août 2012) LDU en collaboration avec Microsoft et la Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikael, ont diplômé aujourd’hui la quatrième classe de participantes au programme « Microsoft Unlimited Potential » en la présence de Josiane Khalil, présidente de la League des Mukhtars du Kesrouan-Ftouh, Eliane Fersan, directrice de la Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikael, les participantes et des représentants de la communauté locale et de la société civile.

Plusieurs femmes ont participé aux cours intensifs du logiciel Microsoft Office pendant trois mois consécutifs. LDU organise plusieurs programmes d’autonomisation pour les femmes en vue de les soutenir et de les encourager à jouer un rôle plus actif dans les différents secteurs. Parmi ces programmes, cette session de formation qui vise à  les aider à développer leurs compétences en utilisant la technologie de l’informatique aussi bien au travail que dans leur vie quotidienne.

Durant la cérémonie de remise des diplômes à la Maison des Jeunes et de Culture – Zouk Mikael, la Secrétaire Générale de LDU Crystel El Chayeb, a souligné l’importance du diplôme que les participantes reçoivent de Microsoft et l’ampleur de l’efficacité du programme que la société a développé de façon à ce qu’il soit abordable aux personnes qui ne maîtrisent pas l’anglais ou qui n’ont pas reçu une formation académique. Le programme leur donne aussi la possibilité d’embarquer dans le monde de l’informatique et de l’employer aussi bien au niveau personnel que professionnel. Elle ajouta que LDU a lancé la première classe de ce programme en 2010, qui continue à intéresser les femmes de toute la région du Kesrouan.

El Chayeb a enchaîné sur le fait que le but principal de cette formation est de favoriser la création d’emplois et de développer les compétences des participantes afin d’en profiter dans leur établissements. Ensuite, elle a remercié Microsoft pour son soutien qui a permit l’implémentation de ce programme et ouvert de nouveaux horizons aux participantes. Après quoi elle a distribué les diplômes aux participantes.

Pour leur part, les participantes ont témoigné du changement que cette formation a laissé dans leurs vies aux niveaux professionnel et personnel et de l’opportunité qu’elle leur a ouvert pour se connecter et d’établir des liens entre elles. La participante Nohad Safi affirme que “ce programme a élargi mon engagement dans le travail social et m’a mis en contact avec d’autres femmes qui cherchent également à développer leurs compétences”. De même, la participante Thérèse Rizkallah a noté qu’armée par les atouts que ce programme lui a donnés, elle se sent plus confiante et capable d’utiliser ses nouvelles compétences acquises d’une manière qui la rapproche de ses enfants.

Advertisements

LDU et MJC diplôment une nouvelle classe de « femmes en informatique »

Jeudi, 12 avril 2012. LDU, en collaboration avec la MJC – Zouk Mikaël et Microsoft diplôment une troisième classe d’étudiantes à travers le programme “La femme et la technologie”. Le cours de formation intensive sur les logiciels Microsoft Office de base a duré 12 semaines et vise à aider ces femmes à développer leurs compétences à utiliser les technologies de l’information aussi bien sur leur lieu de travail que dans leur vie quotidienne.

Au cours de la cérémonie qui s’est tenue à la MJC de la Municipalité de Zouk Mikael, le secrétaire général de LDU, Mme Crystel el Chayeb a affirmé l’importance du “rôle de la société civile qui est peut-être le seul initiateur qui consacre une partie de son potentiel au Kesrouan”, notant le “rôle de promoteur de la communauté locale et des municipalités, notamment celle de Zouk Mikael, pionnière dans ce domaine dans sa quête d’assurer le bien-être à ses habitants”. Mme Chayeb a souligné que LDU a lancé la première session de formation de ce programme en 2010 en vue du développement durable qui, contrairement à ce qui circule au sein des organismes donateurs et de développement au Liban, ne touche pas la région du Kesrouan, qui demeure dénuée à plusieurs nivaux.

Mme Chayeb a expliqué que “l’objectif principal de ces sessions est de créer des opportunités de travail et d’autonomiser ces femmes au sein des entreprises où elles travaillent, et cela parce que nous croyons en l’importance de l’initiative individuelle en l’absence du rôle de l’Etat”, en insistant sur l’importance du programme “dont bénéficient plus de 2000 femmes dans le monde arabe”. Mme Chayeb a également remercié Microsoft pour “son soutien moral et matériel qui a permis la mise en place de ses séances d’apprentissage et a ouvert de nouvelles perspectives aux promoteurs des nouvelles technologies qui facilitent le travail de l’être humain tant au niveau professionnel que personnel”. Les certificats ont ensuite été distribués aux femmes qui ont participé aux sessions.

Les participantes ont présenté leurs témoignages et ont raconté les changements que ce programme a introduits dans leur vie professionnelle. Ainsi Mme Claire Maatouk, enseignante de langue française, a assuré qu’elle a bénéficié de l’utilisation de l’informatique dans sa communication avec l’administration scolaire et ses élèves, pour la préparation des leçons et des examens et en plus consacre moins de temps à la recherche de nouveaux matériaux sur Internet. Mme Rita Ofeich a également remercié LDU et Microsoft pour l’avoir aidée à restaurer sa confiance en elle à travers l’obtention de son premier diplôme: “Je sens que je peux continuer mon parcours d’études et le programme de la femme et la technologie m’a permis de recevoir une promotion au travail”.