Posted by: ellefersan | December 10, 2011

Le quatuor roumain « Arton » vibre et ses cordes et le public de la MJC

L’Ambassade de Roumanie et l’Institut Culturel Roumain ont clôturé les Journées Culturelles Roumaines au Liban le samedi 10 décembre 2011 par une collaboration spéciale avec La Maison des Jeunes et de la Culture à Zouk Mikael qui a donné fruit à un concert de quatuor exceptionnel. Trois Roumains et une Polonaise ont décoré l’amphithéâtre de la MJC où musique douce, ambiance magique et sérénité se sont entremêlées pour charmer le très grand public dont Son Excellence M. Daniel Tanase, Ambassadeur de Roumanie au Liban, Me Nouhad Naufal, Maire de Zouk Mikael, Son Excellence Dr. Elias Hanna, ancien Ministre de l’Etat, Mukhtara Josiane Khalil, présidente de la Ligue des Moukhtars du Kesrouan-Ftouh, M. Joseph Kmeid, Dr. Maroun Massaad et M. Joseph Salamouni, membres du conseil municipal de Zouk Mikaël, le Premier secrétaire à l’ambassade de Roumanie Dr. Dan Stoenescu, Me Amal Haddad, ancienne bâtonnière de l’Ordre des Avocats de Beyrouth, Mme Denise Abou Maachar, membre du conseil municipal de Jounieh, Mme Wafa Abed, présidente de l’Institut des Femmes Progressistes, M. Tony Danayan, président du Club Lions Beirut Code, M. Melhem Saber, président de l’association Romania Levant, Mme Antoinette Mrad, présidente de l’association Smile Together, Mme Sarah Bou Sleiman, trésorière de MEPI Lebanon Alumni Association et un public connaisseur qui apprécie et savoure la musique classique.

Magdalena Maria Sokola, Manuela Maria Buciumas, Ondin Brezeanu et Silviu Gabriel Gherasimescu ont joué avec une passion féerique inspirée sans doute par la charmante ville de Zouk Mikael qui réussit toujours à transporter les adeptes de la culture loin du chaos de la vie quotidienne. L’ensemble a interprèté les plus grands morceaux signés Ciprian Porumbescu, Constantin Dimitrescu, Grigoraş Dinicu, Béla Bartók, Alfred Alessandrescu et bien d’autres compositeurs roumains et étrangers. Véritablement inspirée, leur interprétation offre le plus bel écrin qui soit à une musique classique de premier plan. Enchantés, ils en ont tous l’air, les 120 spectateurs. Toutes générations confondues, une gageure. Ce qui rassemble? L’amour de la musique classique et de la musique folklorique roumaine!

Ce concert a été précédé par une donation de livres roumains à la bibliothèque de Zouk Mikael effectuée par l’ambassade de Roumanie et l’Institut culturel roumain ; encore une initiative qui fait de la ville de Zouk une ambassadrice de la culture roumaine au Liban.

Plusieurs autres collaborations sont prévues pour l’année 2012 entre la MJC, l’Ambassade de Roumanie et l’Institut Culturel Roumain pour pousser encore plus loin le dialogue interculturel libano-roumain.


Categories

%d bloggers like this: