Posted by: Joelle El Bittar | October 29, 2011

Chemin de la belle étoile

Le vendredi 28 octobre 2011, dès 20h30, la Maison des Jeunes et de la Culture – Zouk Mikael a vibré au son de l’accordéon. L’Institut français de Jounieh, en collaboration avec la MJC – Zouk Mikael, ont présenté devant une salle comble « Chemin de la belle étoile », un spectacle où Sébastien Bertrand chante son histoire.

Seul avec son accordéon, entre deux luminaires suspendus diffusant une lumière chaude, intimiste et claire, il raconte, comment à 35 ans, il décide de partir pour Beyrouth et de retrouver l’orphelinat où son venus le chercher ses parents adoptifs, des Vendéens, qui lui transmettent l’amour de leur culture et de ces traditions.

Le chemin de la belle étoile, du nom de la rue où a grandi Sébastien Bertrand, est ce conte de retrouvailles et cet hommage vibrant aux responsables des orphelinats qui travaillent dans l’ombre et qui, sans le savoir, tracent le destin de milliers d’enfants abandonnés… Qui se retrouvent finalement un jour.

La soirée, entre tendresse et autodérision, s’est poursuivie jusque tard dans la nuit à la magnifique médiathèque de la MJC, puisque le public, conquis et ravi, était invité à se faire dédicacer par l’artiste l’ouvrage « Chemin de la belle étoile », paru à l’occasion de la 18° édition du Salon du livre francophone de Beyrouth.



Categories

%d bloggers like this: